Ca se passe comme ça à Peugeot Poissy !

mardi 11 octobre 2005

Céline Brode, jeune maman d’un petit garçon de 3 ans, élève toute
seule son enfant et travaille au montage B3 (HC1) en équipe 12.
Elle est intérimaire depuis le 10 mai 2005 et donne entière
satisfaction pour la qualité de son travail.

Par courrier du 30 septembre 2005, son agence d’intérim Védior
Bis la convoque à un « entretien préalable en vue d’une sanction
disciplinaire avec mise à pied conservatoire. »
Cet entretien a eu lieu le 7 octobre à 16h.
Dans la même lettre, il lui est précisé : « suite à vos absences
répétées, nous sommes amenés à envisager à votre encontre une
mesure de licenciement pour faute. »

Les absences qui lui sont reprochées ont été justifiées par des
problèmes de garde de son enfant de 3 ans. Son RU (responsable de
son unité) était parfaitement informé de ses difficultés.
Trouver une nourrice qui accepte de garder un enfant dès 3h30 le
matin est déjà un exploit. Les jours où la nourrice lui a fait
défaut, Céline ne pouvait tout de même pas laisser son enfant
tout seul. En restant s’occuper de son enfant, elle n’a commis
aucune faute.
Ceux qui lui reprochent d’avoir agi en mère responsable ont perdu
toute humanité.

Pour dire toute votre indignation, pour exiger la levée des
sanctions contre Céline, envoyer un fax à la fois au responsable
de Peugeot et à l’agence d’intérim Védior Bis.

Leur envoyer un message du genre :
« Nous, association, comité ou Moi, XY..., avons eu connaissance
du licenciement de Céline BRODE, jeune maman d’un enfant de trois
ans, pour des absences à son travail alors qu’elle rencontrait
des difficultés pour faire garder son enfant. Nous sommes
scandalisées par ce licenciement injuste et méprisant à l’égard
des femmes.
Nous vous demandons de revenir sur votre décision tant qu’il est
encore temps. »

Ils vont prendre une décision en début de cette semaine, l’entretien préalable a eu lieu vendredi soir à 16h avec le
responsable de son agence d’intérim qui affirmait n’être qu’un
intermédiaire avec son service juridique (en réalité, les DRH de
Peugeot). Elle a reçu une mise à pied en attendant le
licenciement. Je pense que recevoir des fax d’organisations de
femmes, d’associations citoyennes, de femmes et d’hommes qui
n’acceptent pas, dans l’indifférence, qu’on traite une femme de
cette manière, peut les aider à réfléchir.


Les coordonnées des DRH de Peugeot Poissy :
Monsieur CASTORI Gérard et Monsieur Gilles DI CRESCENZO
FAX : 01 30 19 27 30
Fax Védiorbis : 01 30 99 32 10
email Directeurs Ressources Humaines Peugeot Poissy :
gerard.castori@mpsa.com
gilles.dicrescenzo@mpsa.com
gerald.fortin@mpsa.com

Lors de son entretien préalable vendredi, Céline était
accompagnée d’un délégué CGT de Poissy. Merci d’envoyer des
doubles des fax ou des copies des mails à la CGT Poissy pour
qu’ils puissent en faire état auprès des salariés et confronter
la direction qui peut prétendre n’avoir rien reçu
fax CGT poissy : 01 30 19 25 43 ou cgt-peugeot-py@freesurf.fr


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Brèves

16 mai 2011 - AG contre la précarité — jeudi 19 mai à l’ENS

Pour information, une assemblée générale sur la précarité et les pressions au travail aura lieu à (...)

19 avril 2011 - Expulsion des grévistes de l’ENS d’Ulm ce matin

Les militant-e-s SUD Éducation de l’ENS de Lyon apportent tout leur
soutien aux précaires et aux (...)

24 mars 2009 - Mais que font les syndicats ???

Tu trouves que les centrales syndicales ne jouent pas le rôle qu’elles devraient avoir dans les (...)

5 janvier 2009 - Appel à la résistance dans le premier degré

Article sur le site de la fédération à consulter
clic

9 février 2008 - Commission pédagogie à Sud rhône

Lundi 12/02 à 18H30 au local de Sud Educ Rhône/Solidaires 10, rue du Gazomètre, 69003 Lyon Ordre (...)