Soutenons, amplifions, structurons les désobéissances !

réponse de SUD à Darcos
vendredi 23 janvier 2009

Avant de présenter son pseudo "programme d’action" pour 2009, Darcos a abordé le chapitre de la désobéissance dans les écoles. « J’adresse un appel solennel aux organisations syndicales pour
qu’elles se désolidarisent de ces enseignants, très peu nombreux
d’ailleurs, qui refusent de mettre en place les évaluations »
en
primaire. « Je les appelle
solennellement à prendre leurs responsabilités et donc leurs
distances sans ambiguité avec ces pratiques »

SUD "prend ses responsabilités" en appelant tou-te-s les collègues concerné-e-s à rejoindre le mouvement des désobéissant-e-s.

Nous appelons les autres collègues à manifester leur solidarité avec les désobéissant-e-s, y compris financièrement.

Evaluations nationales, 60 heures ou autres : les mesures qui sont imposées sans la moindre concertation, et qui visent à faire reculer la qualité du service public, ne sont pas acceptables.

Les sanctions envisagées, en particulier contre Alain Refalo, relèvent de la provocation et jettent de l’huile sur le feu. Nous les prenons comme un encouragement. Notre collègue a tout notre soutien.

C’est l’attitude irresponsable, méprisante et belliqueuse du ministère qui est la cause des dysfonctionnements actuels.

Il paraît qu’aujourd’hui en France, lorsque l’on fait grève, "ça ne se voit plus". Nos camarades de SUD Rail ont pourtant prouvé le contraire. Leur lutte de la gare Saint-Lazare est un encouragement pour tou-te-s les salarié-e-s.

Il est clair pour nous que les journées isolées de grève sectorielle ne suffisent pas. SUD participe à la radicalisation et à la montée en puissance du mouvement social, qui doit diversifier ses modes de lutte. Le monologue social, ça suffit !

Au-delà de l’indispensable réussite du 29 janvier, par les collectifs locaux, avec les parents, les lycéen-ne-s, les étudiant-e-s, amplifions les résistances, structurons le mouvement nationalement, non pas simplement pour défendre l’existant, mais pour améliorer le service public d’éducation, avec tous les autres services publics.

Les pratiques avec lesquelles SUD "prend de la distance", comme dit Darcos, ce sont les pratiques syndicales traditionnelles, qui sont hélas devenues obsolètes, et les pratiques répressives du ministre et de ses sbires.


Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Brèves

19 novembre 2014 - EXPULSIONS ILLEGALES A LYON : LA PREFECTURE HORS LA LOI !

Communiqué du DAL
Paris le 18 novembre 2014
LYON : réquisition populaire d’un immeuble vacant (...)

30 mars 2014 - COMMUNIQUE DES PROFESSIONNELS DE L’URGENCE SOCIALE DU 27/03/2014

COMMUNIQUE DES PROFESSIONNELS DE L’URGENCE SOCIALE
COMMUNIQUE DU 27/03/2014
En 2009, quand (...)

16 décembre 2013 - Communiqué de soutien des parents de l’école des Tables Claudiennes au collectif de la Croix Rousse pour le logement des enfants SDF et de leur famille.

Depuis plusieurs mois les luttes et mobilisations pour soutenir des familles avec enfants qui (...)

12 décembre 2013 - Familles sans logement : Jusqu’à quand l’état fermera les yeux ? Communiqué de la CNT Education 69.

La CNT Education 69 tient à apporter son soutien aux parents d’élèves et aux enseignants qui (...)

26 novembre 2013 - Décisions votées par l’Assemblée Générale de L’université Lyon 2 réunie le mardi 26/11 à Bron (Lyon II) :

Décisions votées par l’Assemblée Générale réunie le mardi 26/11 à Bron (Lyon II) :
Revendications et (...)