Après le NON des URNES, le NON des LUTTES

Rassemblement devant le Rectorat le 16 juin 2005 de 11 h à 18 h
vendredi 10 juin 2005

Sept heures contre la répression et la Loi Fillon
(c’est peu, mais c’est déjà ça...)

Word - 106.5 ko
16 juin contre Fillon et répression

Dans l’éducation la lutte prioritaire reste le retrait de la loi Fillon qui institutionnalise l’école du tri social et met en application les directives libérales européennes. Même si le nouveau ministre de l’EN Gilles de Robien sursoit à certains décrets d’application il ne s’agit en aucun cas d’un retrait, mais d’une pause destinée à endormir le mouvement social. Cela étant, nous sommes convaincus qu’il s’agit sans doute d’une reconnaissance non avouée de la pertinence des critiques du mouvement lycéen.

Mais pendant ce temps la répression continue : des lycéen-nes et des enseignant-es sont aujourd’hui jugé-es simplement pour avoir exercé leurs droits de citoyen-nes, à l’instar de Samuel Morville lourdement et injustement condamné “pour l’exemple” à 5 mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende. Aujourd’hui, c’est au tour d’Hicham d’être jugé, et une quarantaine de personnes sont mises en examen ou passent en jugement dans les prochaines semaines (à Paris, au Mans, à Agen, à Rodez). Depuis 2003, dans plusieurs secteurs professionnels (Kamel Belkadi, Fatty Mayant, Roland Veuillet, les militants CGT et Sud-PTT arrêtés à Bordeaux,...), ce sont les opposant-es à l’ultra-libéralisme, à la casse des droits sociaux et des services publics que le pouvoir tente de museler.

Comme le vote du 29 mai a clairement montré le divorce entre les citoyen-nes et ceux qui sont censés les représenter ou “faire l’opinion”, la répression du mouvement lycéen est également le symptôme d’une démocratie malade. La victoire du NON au référendum traduit le rejet des politiques libérales européennes et gouvernementales. Le message des Français n’est pourtant pas parvenu aux oreilles de Chirac qui continue à adopter la sourdingue attitude. Son gouvernement de chaises musicales en est la preuve.

►Pour le retrait de la loi Fillon, contre l’école du tri social et pour une école émancipatrice

►Pour l’abandon de toutes les poursuites contre ceux et celles qui ont manifesté leur opposition à la loi Fillon et pour le développement des solidarités

►Contre un gouvernement illégitime et pour des pratiques authentiquement démocratiques en France et en Europe

SUD Education Rhône appelle à la mobilisation des personnels de l’Education Nationale :

Le jeudi 16 juin de 11h à 18h
(pour que chacun puisse venir à l’heure qui lui convient)

RASSEMBLEMENT
devant le Rectorat

Pour que tous les personnels puissent se rendre à ce rassemblement, SUD Education Rhône a déposé un préavis de grève pour le 16 mai.

Manifestations prévues (en vrac) :

► chorale militante, parasols contre les dards du libéralisme, pique-nique autogéré, exposition d’affiches, de photographies, musique, percussions...

►cours de rattrapage par les flexiprofs de SUD :

Inscrivez-vous à nos modules d’Education Civique Juridique et Sociale Européenne !

Pour vous en exclusivité :
les bons tuyaux de la BAC pour le BAC !

Des cours très particuliers :
Aide Individualisée Individualiste...


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Brèves

16 mai 2011 - AG contre la précarité — jeudi 19 mai à l’ENS

Pour information, une assemblée générale sur la précarité et les pressions au travail aura lieu à (...)

19 avril 2011 - Expulsion des grévistes de l’ENS d’Ulm ce matin

Les militant-e-s SUD Éducation de l’ENS de Lyon apportent tout leur
soutien aux précaires et aux (...)

24 mars 2009 - Mais que font les syndicats ???

Tu trouves que les centrales syndicales ne jouent pas le rôle qu’elles devraient avoir dans les (...)

5 janvier 2009 - Appel à la résistance dans le premier degré

Article sur le site de la fédération à consulter
clic

9 février 2008 - Commission pédagogie à Sud rhône

Lundi 12/02 à 18H30 au local de Sud Educ Rhône/Solidaires 10, rue du Gazomètre, 69003 Lyon Ordre (...)