A Paris comme à Lyon, les flics cartonnent des innocent-e-s

Un militant de SUD PTT dans le coma
lundi 20 mars 2006

Partout en France, certains policiers, obéissant aveuglément aux ordres d’un pouvoir déstabilisé, font usage de la violence, souvent en toute impunité, contre des personnes participant, généralement dans le calme, à des manifestations légales et légitimes.

Ces manifestant-e-s ont pour seul "tort" d’avoir d’autres idées que l’UMP, le FN ou le MEDEF. Ca leur vaut d’être pourchassé-e-s, gazé-e-s, contrôlé-e-s, hospitalisé-e-s, incarcéré-e-s, et, souvent, injustement condamné-e-s.

N’oublions pas la mort de Malik Oussékine, étudiant parisien tué par deux policiers "voltigeurs" de Pasqua. La droite ne sait pas dialoguer, elle ne connaît que la trique.

C’est la violence du pouvoir politique, de notre système économique et de la répression policière qui est la cause principale des débordements en marge de certaines manifestations.

A Lyon, la police protège l’extrême-droite turque qui manifestait violemment, le 18 mars, niant la réalité du génocide arménien, et agressant les contre-manifestant-e-s. Six antifascistes ont été interpelés.

Un article du Monde

Un témoignage avec photos

Un article de Rebellyon

A Paris, un copain de SUD PTT a été sauvagement piétiné et laissé sans soin par la police, à l’issue de la manifestation du 18 mars contre le CPE/CNE. Il est dans le coma.

Article du Monde

Communiqué de la fédé SUD PTT :

Lors de la manifestation du 18 mars pour le retrait du CPE, à Paris, un adhérent de SUD PTT, Cyril, a été violemment piétiné par une charge des forces de l’ordre, place de la Nation. Hospitalisé samedi soir, nous venon d’apprendre qu’il est dans le coma. Son état est jugé très grave et nécessite des soins intensifs (intubation et ventilation).

Dans cette affaire, l’attitude des forces de l’ordre est particulièrement scandaleuse. Après avoir fait preuve de violences importantes lors de la manifestation, les forces de l’ordre ont en effet refusé d’appeler les premiers secours alors que Cyril gisait au sol dans un état manifestement grave. Ce sont des manifestants qui ont dû eux-mêmes chercher les secours.

Pour SUD PTT, toute la lumière doit être faite sur l’attitude des forces de l’ordre et de leur commanditaire, le gouvernement. SUD PTT dénonce avec force les violences policières qui se sont déroulées une nouvelle fois lors de l’immense manifestation contre le CPE. Plus que jamais le CPE doit être retiré, le gouvernement doit céder !

L’ensemble de la fédération SUD PTT est profondément choquée et tient à apporter tout son soutien à Cyril ainsi qu’à sa famille et à ses proches.

Fait le 20 mars 2006 à 15h30


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

16 mai 2011 - AG contre la précarité — jeudi 19 mai à l’ENS

Pour information, une assemblée générale sur la précarité et les pressions au travail aura lieu à (...)

19 avril 2011 - Expulsion des grévistes de l’ENS d’Ulm ce matin

Les militant-e-s SUD Éducation de l’ENS de Lyon apportent tout leur
soutien aux précaires et (...)

24 mars 2009 - Mais que font les syndicats ???

Tu trouves que les centrales syndicales ne jouent pas le rôle qu’elles devraient avoir dans les (...)

5 janvier 2009 - Appel à la résistance dans le premier degré

Article sur le site de la fédération à consulter
clic

9 février 2008 - Commission pédagogie à Sud rhône

Lundi 12/02 à 18H30 au local de Sud Educ Rhône/Solidaires 10, rue du Gazomètre, 69003 Lyon Ordre (...)