Refus collectif d’accueillir les stagiaires dans les conditions actuelles (lycée Tillion de Sain Bel)

dimanche 16 mai 2010

La motion, votée à l’unanimité moins trois abstentions :

Motion présentée au Conseil d’Administration du 11 Mai 2010

La formation des enseignants est un processus qui ne peut s’improviser. Une formation de qualité repose sur une prise de fonction progressive et professionnalisante. Elle ne saurait se résumer à une formation « sur le tas ».
Pourtant, la réforme de la formation des enseignants actuellement en cours va conduire nos nouveaux collègues à être nommés sur des services hebdomadaires complets dans les établissements et cela ne pourra qu’affecter la qualité de l’enseignement dispensé à nos élèves.
En effet, il est difficile d’imaginer qu’un enseignant débutant à plein temps puisse ne pas être débordé par la charge de travail que représente la toute première préparation de cours pour différentes classes et différents niveaux et par la multitude de questions qui se posent lors d’une première année d’exercice, liées par exemple à l’exercice de l’autorité, au fonctionnement de l’établissement, de l’administration, aux relations avec les parents d’élèves, etc.
D’autre part les enseignants stagiaires devront suivre plusieurs semaines de formation pendant l’année scolaire, et seront remplacés par des étudiants !
Enfin, pour assurer le tutorat des stagiaires dans l’établissement, les enseignants volontaires (s’il s’en trouve…) devront soit s’absenter eux-mêmes régulièrement et être remplacés dans les mêmes conditions que les stagiaires, soit accepter une très importante charge supplémentaire de travail, certes rémunérée, mais qui risque d’être préjudiciable à la qualité de leur travail et de leur investissement auprès de leurs propres classes.

Le Conseil d’Administration du lycée Germaine Tillion de Sain Bel dénonce donc ces modalités de formation inacceptables et exige le retour pour les enseignants stagiaires :
-  A un service hebdomadaire devant élèves n’excédant pas 6 à 8 heures
-  A un temps de formation d’un volume équivalent à 2/3 de leurs obligations réglementaires de service

Le Conseil d’Administration demande le retrait des décrets instaurant la mastérisation de la formation des enseignants.



Agenda

<<

2023

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois