conditions de rentrée au lycée Robert Doisneau, Vaulx-en-Velin

Communiqué de presse du 1er septembre des personnels du lycée Doisneau de Vaulx-en-Velin
mercredi 6 septembre 2017

Conditions de rentrée au lycée Robert Doisneau, Vaulx-en-Velin

Les personnels du lycée Doisneau réunis ce vendredi premier septembre dénoncent les conditions de rentrée dans leur établissement. En effet, suite aux différents mouvements de grève de l’an passé (1 jour en janvier et 1 semaine en mars), des engagements pris n’ont pas été tenus (sur le temps de présence de l’assistant social et sur des moyens supplémentaires pour dédoubler). Enfin les effectifs de vie scolaire ont diminué malgré une augmentation de 60 % des effectifs.

Malgré un effectif global de 791 élèves – hors arrivants à venir d’UPE2A –, les effectifs et les moyens consacrés à la vie scolaire ont diminué ! Les personnels « vie scolaire » devront effectuer leurs missions avec un demi poste et 6 heures hebdomadaires en moins, alors même que de nouvelles responsabilités leurs ont été attribuées : encadrement d’études dirigées en seconde, renforcement de l’encadrement de l’internat... Les CPE, par exemple, sont désormais mobilisables de 7h à 21h pour l’internat (50 élèves) , ce qui aura inévitablement pour effet de réduire leur disponibilité concernant la gestion ordinaire de la vie scolaire, alors même que ces tâches sont essentielles au bon apprentissage du vivre ensemble et à l’instauration d’un climat scolaire serein, à l’accueil, à l’écoute et à l’attention portés aux élèves. Les personnels s’inquiètent d’ores et déjà des conditions dans lesquelles ils vont devoir effectuer leurs missions, et de la surcharge de travail à laquelle ils risquent d’être exposés.

Il est inconcevable qu’avec une augmentation de 300 élèves en 5 ans (491 élèves en 2012), les effectifs vie scolaire reculent ainsi. Une nouvelle clef de répartition avait été évoquée par M. Arène en mars dernier, avant que celui-ci ne se dédise lors de l’audience du 5 juillet. Nous réclamons donc aujourd’hui que soient attribués à notre établissement des moyens provisoires de 3 postes d’AED et d’un poste de CPE, et que soit fixée une nouvelle clef de répartition pour la rentrée 2018, plus conforme aux besoins d’un lycée situé en zone d’éducation prioritaire.

Par ailleurs, M. Couturaud, ancien Inspecteur d’Académie, s’était engagé à examiner les « points de blocage » de la DHG. Sur ce point non plus, la parole donnée n’a pas été respectée, bien que nous espérions que, malgré l’alternance politique, il y aurait une continuité de la parole et des engagements institutionnels. Nous déplorons notamment qu’aucune des heures de renforcement disciplinaire dont bénéficiaient encore les élèves de première et de terminale il y a deux ans n’aient été attribuées cette année, au mépris de la spécificité de notre établissement et de notre public, issu des quatre collèges « REP+ » de la ville. De la même façon, nous trouvons inadmissible la disparition de l’enseignement des mathématiques en UPE2A.

Nous avons également dû constater à regret que le dispositif de tutorat qui existait en seconde disparaît cette année (1 heure hebdomadaire), alors même qu’il permettait de seconder le professeur principal dans ses missions d’écoute, de conseil et d’orientation des élèves.
Vaulx-en-Velin, le vendredi 1er septembre 2017

Enfin, nous avons appris avec grande stupeur que les engagements pris quant au poste d’assistant social n’ont pas été respectés : une demi journée de présence supplémentaire par quinzaine, au lieu d’une journée supplémentaire par semaine. Nous regrettons également que ce dernier dispositif n’ait été instauré qu’au détriment d’un autre établissement scolaire.

Devant l’ampleur des reculs constatés en cette rentrée, en contradiction avec les engagements qui avaient été annoncés au printemps, les personnels ont dès à présent prévu de se réunir en septembre, afin de décider des suites à donner. Ils ont également décidé d’alerter les fédérations de parents d’élèves sur la situation. Il en va non seulement des conditions d’enseignement et d’apprentissage au lycée R. Doisneau, mais aussi, plus généralement des conditions de travail de tous les personnels de notre établissement.

Les personnels du lycée Doisneau, soutenus par les sections syndicales CNT, FO, SGEN et SUD de l’établissement.


Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Brèves

9 février 2016 - Non à la fermeture de l’école de Saint Cyr le Chatoux

Au lendemain de sa visite dans l’école, de l’Inspecteur d’Académie du Rhône qui est était pourtant (...)

15 janvier 2016 - Communiqué de presse des personnels du lycée des métiers Marie Curie 14 janvier 2016

Communiqué de presse
Les personnels du lycée des métiers Marie Curie de Villeurbanne ont décidé à (...)

22 novembre 2014 - L’occupation continue : école Victor Hugo, Michel Servet, Dru Painlevé et Giono.

Les gymnases des écoles primaires du premier arrondissement de Lyon Victor Hugo et Michel Servet (...)

19 novembre 2014 - Où partager une bonne soupe jeudi 20 novembre ???? Dans une Ecole !

Grande journée de mobilisation pour réclamer des logements décents pour toutes et tous en cette (...)

19 avril 2011 - Expulsion des grévistes de l’ENS d’Ulm ce matin

Les militant-e-s SUD Éducation de l’ENS de Lyon apportent tout leur
soutien aux précaires et (...)